Comparatif: Choisir le meilleur hébergement pour son site internet en 2017


Vous avez besoin d’un bon hébergeur pour vous-même ou pour vos clients ? Si vous avez essayé des solutions gratuites, vous avez dû vite en remarquer les limites : sites souvent inaccessibles, services trop basiques, bande passante très limitée et aucun support client.
Mais saviez-vous qu’il existe des solutions d’hébergement adaptées à votre cas et d’un excellent rapport qualité-prix ? Après avoir passé en revue les différents types d’hébergements et rappelé en quoi consiste chaque variante, nous avons comparé les offres de six hébergeurs différents situés dans différents pays.

Les différentes formes d’hébergement

L’hébergement simple ou mutualisé


Il s’agit de l’hébergement le plus courant et le plus économique. Les ressources de beaucoup de sites sont partagées sur un même serveur. Cet hébergement convient aux sites à faible fréquentation et représente l’avantage d’être une solution qui ne demande pas d’entretien spécial de la part du client final. Mais ce type d’hébergement limite l’usage (stockage, bande passante…) entre chaque utilisateur et ne permet pas de modifier ou d’installer des nouveaux composants sur le serveur.

 

Hébergement en serveur dédié 


Un serveur dédié est un ordinateur qui vous est alloué par le fournisseur à votre propre usage pour héberger vos ressources. Il s’agit d’une solution destinée aux grandes entreprises pour des sites à fort trafic ou demandant une sécurité accrue.

 

Hébergement VPS (Serveur Privé Virtuel)


L’hébergement VPS est une solution intermédiaire entre l’hébergement mutualisé et le serveur dédié. Il permet à plusieurs utilisateurs de partager la même machine mais d’avoir accès, grâce à la virtualisation, à des ressources presque semblables au serveur dédié, ce qui permet des possibilités d’installation de nouveaux composants et des réglages plus importants que dans le cas d’un hébergement mutualisé.

 

L’hébergement Cloud


Le Cloud mise sur l’interconnectivité entre plusieurs machines et serveurs virtuels et présente la caractéristique pour l’utilisateur final de ne devoir payer que pour les ressources réellement utilisées. Ce type d’hébergement convient bien aux sites qui rencontrent ponctuellement des pics de trafic et se montrent facilement évolutifs dans le temps.

Sécurité et localisation des serveurs

Depuis quelques années et notamment sous l’impulsion des grands acteurs de l’informatique comme Google, un certificat SSL est devenu de plus en plus indispensable. Ce dernier permet de crypter les données de votre site ainsi que celles de vos visiteurs. Il s’agit donc d’un « plus » substantiel pour la sécurité de votre site et il est en tout cas nécessaire pour les échanges de données sensibles, comme sur le site d’une boutique en ligne. Google a également affirmé qu’il avait adapté ses algorithmes pour faire monter en priorité les bénéficiaires de certificats (adresses avec le préfixe « https » au lieu de « http ») dans ses résultats de recherche. Regardez bien si le certificat SSL est inclus dans l’offre de l’hébergeur ou si vous devez le commander à part.

Quant à Cloudflare, il s’agit d’un service de proxy inverse qui permet de se prévenir notamment contre des attaques DDoS et autres intrusions de pirates malvenues. Cloudflare est donc recommandé pour maximiser la sécurité de votre site.

Le lieu où se trouvent les serveurs a aussi son importance. Les serveurs bon marché situés aux États-Unis ont par exemple une assez mauvaise réputation et certains utilisateurs enregistrent des interruptions ou « downtime » assez fréquentes. Un très bon outil gratuit pour tester la fiabilité des informations sur l’accessibilité d’un hébergeur est UptimeRobot. Outre les statistiques détaillées, ce service peut vous envoyer un e-mail à chaque fois qu’il n’arrive pas à accéder à votre site et à nouveau un message lorsqu’il redevient disponible.

Les six hébergeurs retenus dans notre sélection

La sélection de la rédaction : Obambu

Hébergeur relativement récent de la scène française, Obambu surprend dès le départ par ses offres très agressives au niveau des prix. Moins de 10 euros par an pour un site avec presque tout illimité ainsi qu’un nom de domaine gratuit. Attention cependant, il s’agit d’un domaine au suffixe très exotique, en aucun cas un « .com » ou un « .fr », donc vous devrez rajouter un nom de domaine plus sérieux dans la plupart des cas. En revanche, un certificat SSL est proposé à tous les clients.

Obambu propose donc tous les services qu’on pourrait attendre d’un hébergeur. Un support de 365 jours/365 et 7 jours/7 est fièrement annoncé à tous les clients.

ex2

ex2 est une société canadienne présente en France et au Canada avec des serveurs dans les deux pays. Pas grand-chose à redire au niveau des prestations fournies, difficile de ne pas trouver son bonheur parmi les options mises en avant. C’est un hébergeur qui fait de la sécurité sa priorité : doubles sauvegardes, Cloudflare disponible dans toutes les formules. À ce titre, signalons qu’ex2 est actuellement le seul hébergeur en France qui inclut gratuitement Cloudflare.

Le panneau de configuration bien connu cPanel est également fourni et, surprise chez ex2, on vous promet un nom de domaine à vie inclus dans tous les forfaits ! Un autre atout non négligeable d’ex2 qui pourrait vous faire opter pour cet hébergeur : le service client d’ex2 bénéficie d’un support client parmi les mieux notés du marché.

O2Switch

Active dans l’hébergement web depuis 2003, O2Switch est une société française qui surprend par la clarté de son offre : hébergement rapide illimité avec domaine offert pour quelques euros par mois, satisfait ou remboursé. Quand nous disons illimité, O2Switch n’a pas en effet l’air de plaisanter : stockage, bande passante, comptes mails, comptes FTP… Nous n’avons pas trouvé une variable qui soit limitée chez cet hébergeur, à part le nombre de domaine inclus qui s’élève « seulement » à un.

Si vous n’êtes pas encore familier avec les interfaces d’administration pour les hébergements, vous avez la possibilité de tester gratuitement la puissante interface de gestion cPanel directement depuis le site d’O2Switch.

O2Switch affiche aussi sa fierté hexagonale en soignant son image du « made in France ». Son datacenter est bien sûr situé en France et surveillé en permanence. Les hébergements d’O2Switch sont mutualisés uniquement, il n’existe pas d’option avec serveur dédié, vous devrez donc vous tourner vers un autre hébergeur si votre projet le nécessite.

Lokoz

Les offres de Lokoz s’adressent aux professionnels du référencement ou SEO. L’hébergeur fondé en 2005 baptisé autrefois SEOLite est basé en Pologne, ce qui lui permet de fournir des prestations très bon marché. Ce service vous permet de disposer d’un grand nombre d’adresses IP (entre 36 et 100) et plus de huit localisations géographiques différentes. Cela signifie que vous pouvez être virtuellement présent à de nombreux endroits du web, un aspect qui accroît sensiblement votre position en matière de référencement dans les moteurs de recherche.

Lokoz convient bien aux sites de niche qui veulent doper leur trafic à bon prix. Attention toutefois à ne pas dépasser la bande passante demandée, car on vous facturera chaque gigaoctet supplémentaire.

LWS

Hébergeur français actif depuis 1999, LWS serait un peu le contraire d’O2Switch tant les options proposées sont nombreuses (nous nous demandons même comment ils font eux-mêmes pour s’y retrouver !). De l’ambition, LWS en a donc encore beaucoup à revendre. Le but est de fournir un hébergement personnalisé au maximum. Au niveau de l’hébergement mutualisé, vous pouvez choisir entre un serveur Linux, cPanel et Windows, lesquelles formules se déclinent chacune en de nombreuses options au choix.

Le point fort de LWS est de proposer un serveur dédié VPS à très bas coût, il s’agit sans doute de la meilleure offre de notre liste si vous avez besoin de ce type de technologie. Les gamers seront quant à eux également ravis par l’offre de cet hébergeur avec des propositions de serveurs dédiés pour plusieurs types de jeux en ligne différents.

LWS est donc un hébergeur complet mais qui s’adresse quand même à un public assez averti. Certes, les documentations bien fournies disponibles peuvent aider à mener à bien différents types de projets web. Mais il est nécessaire de bien étudier les comparatifs indiqués pour trouver l’offre adaptée à ses besoins.

votresite.ca

votresite.ca est un hébergeur québécois situé à Montréal qui évolue dans la sphère de l’hébergement Web depuis 2001. Il fournit non seulement un hébergement décent mais également toute une panoplie de services liés, comme des outils de création de sites ou des cours.

votresite.ca vous accompagne tout au long de votre projet et s’adresse surtout aux personnes qui n’ont pas de connaissances spéciales en informatique. L’outil fourni pour créer un site est très simple d’utilisation. Si vous ne voulez pas créer vous-même votre site Internet, votresite.ca peut vous trouver un webmaster près de vous pour vous aider.

Les Québécois apprécieront que le service client soit en français et adapté à leurs besoins. Vous pouvez tester les outils de votresite.ca gratuitement pendant 30 jours.

Conclusion

Les offres d’hébergement personnalisées se multiplient rapidement. Faire jouer la concurrence entre les différents hébergeurs permet de baisser ses coûts, quelle que soit l’ampleur de votre projet web.
Mais comme indiqué en introduction, les coûts ne font pas tout. Choisir un hébergeur et les outils bien adaptés diminue en outre grandement la probabilité de rencontrer des ennuis dans le futur.

La proximité géographique du serveur est aussi bien souvent un gage de qualité. Finalement, ne négligez pas non plus la sécurité avec les solutions que nous avons évoquées – dont certaines bon marché et d’autres mê

Sur le même thème: Choisir son hébergeur

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *